Pédagogie

Jeux Sérieux

Les Serious Escape Games

L'Escape Classroom

Une « escape room » ou « escape game » est un jeu d’évasion grandeur nature, qui consiste généralement à s’échapper d’une pièce ou d’une succession de pièces dans un temps limité. Pour ce faire, un groupe de joueurs doit trouver et collecter un certain nombre d’indices et d’objets afin de résoudre des énigmes. Ces éléments peuvent être cachés ou non et peuvent être accessibles plus ou moins rapidement dans le jeu. En fonction de la mise à disposition de ces derniers, le jeu se déroulera de façon plus ou moins linéaire, ce qui influencera la difficulté générale de l’épreuve. Nous adaptons des séances de cours sous ce format permettant de faire manipuler les apprenants de manière ludique, amplifiant leur motivation et stimulant leur réactivité et leur sens pratique.

Voir notre article : Escape Classroom : un escape game pour l’enseignement"


Jeux Sérieux

Les jeux sérieux

Les ECSPER

Les ECSPER (Études de Cas Scientifiques Pour l'Expertise et la Recherche) désignent un ensemble de ressources pour l'enseignement supérieur sous la forme d'études de cas non-linéaires utilisant des éléments de gamification. Au travers d'une approche de type « jeu dont vous êtes le héros » sous la forme d’une enquête à résoudre ou d'une mission à mener, l’étudiant endosse le rôle du héros de l'histoire.

Voir nos jeux sérieux "Les ECSPER"


ALPES

Approches ALPES

Approches AgiLes pour la Pédagogie dans l'Enseignement Supérieur

Les approches agiles sont des pratiques de gestion de projet de développement informatique. Plus pragmatiques que les méthodes traditionnelles, elles permettent d’être au plus proche du demandeur et de l’impliquer au maximum. Elles offrent une grande réactivité et une bonne adaptation pour répondre au mieux aux besoins.

Mise en place en 2013 par Jannik LAVAL à Mines Douai, l’approche ALPES (approches AgiLes pour la Pédagogie dans l’Enseignement Supérieur) a vocation à les appliquer à l’enseignement. La communauté fait évoluer l’approche en fonction des besoins et du retour des différents guides, alpinistes et étudiants.

En savoir plus sur ALPES


pecha kucha

Pecha Kucha

L'art de la présentation

L’objectif de cette activité est de présenter un sujet en 20 diapositives de 20 secondes chacune (soit 6 min 40 s) en défilement continu et en public (les autres étudiants et les enseignants). Chaque diapositive n’est composée que d’images (idéalement une seule) : pas de texte, un nombre étant toléré, pas de puces. Juste une image. Juste l’étudiant, son public, ses connaissances, son projet. Et beaucoup d’improvisation

En savoir plus sur le Pecha Kucha


mooc
Elliot Lepers [CC BY-SA 3.0]

Les MOOCs

Massive Open Online Courses

L’acronyme MOOC signifie « Massive Open Online Course » que l’on peut traduire par « cours en ligne ouvert et massif ». Il s’agit donc :
• De cours et non pas de conférences ou de reportages.
• Ils sont diffusés sur internet.
• Ils sont gratuits et libre d’accès : aucun prérequis n’est exigé de la part des participants. Seule la délivrance de certificats (facultatifs) est payante.
• Ils sont massifs : le nombre d'inscrits par cours peut varier de quelques milliers à plus de 100 000 participants.

Source


mooc
http://classeinversee.com [CC BY-NC-SA 4.0]

La classe inversée

Source de motivation

Le fonctionnement est le suivant : les élèves reçoivent des cours sous forme de ressources en ligne (en général des vidéos) qu’ils vont pouvoir regarder chez eux à la place des devoirs, et ce qui était auparavant fait à la maison est désormais fait en classe, d’où l’idée de classe “inversée”. En réalité, on va surtout profiter du temps libéré en classe pour organiser des activités, des projets de groupe et des échanges qui vont donner un vrai sens au contenu scolaire. Beaucoup de variantes sont possibles, mais la finalité est de passer d’un modèle centré sur le professeur à un modèle centré sur l’élève afin de répondre aux besoins individuels de chacun.

Sources et détails sur la classe inversée